UN CONSEIL MUNICIPAL EN 2009

Publié le par forumlorguais

001

 

CONSEIL MUNICIPAL

Pas de nouvel emprunt, pas d’impots nouveaux

 

 

Il est 19 heures précises, ce 19 juin 2009, quand Claude Allemagna , Maire de Lorgues, déclare la séance du conseil municipal ouverte. Entouré de ses 22 adjoints et conseillers présents ou représentés ainsi que d’une assistance nombreuse et attentive .réunie dans la maison des associations.

Débats :

 

1/ Le procès verbal du compte rendu de la séance précédente est adopté à l’unanimité.

2/ les comptes administratifs sont présentés par Roland Baret, adjoint aux finances On retiendra que si les frais de fonctionnement sont en augmentation de 14 % les recettes le sont également de 5% pour 15% de subventions et que  pour des raisons de basculement d’une année sur l’autre les investissements sont en légère baisse. A noter pas d’emprunts supplémentaires. Une forte capacité d’autofinancement. En l’absence du Maire Claude Allemegna, obligatoirement absent lors des votes concernant les comptes administratifs, ceux ci sont approuvés à l’unanimité.

Les comptes 3-4-5-6-7-8-9 concernant la distribution d’eau potable, l’assainissement public, les pompes funèbres, tant administratif que de gestion du receveur municipal sont votés à l’unanimité.

10/ Gérard Khatchikian, adjoint aux travaux, présente le projet qui consiste à nommer 3 conseillers dont 3 suppléants pour faire parti du  jury de maitrise d’œuvre de la future station d’épuration. Les appels d’offre sont lancés. Début des travaux prévu en septembre. Claude Allemagna  propose 6 élus. Sa proposition est adoptée.

11/  Le Maire rappelle que ce qui reste des bâtiments appartenant à la SCI Mélinda et la SCI les Quatre Coins sont une menace pour l’environnement public. Il demande à ce que la municipalité se substitue aux propriétaires compte tenu de leur carence à intervenir dans la démolition. La proposition est votée à l’unanimité.

Ou en est on après 4 ans ???

12/ Proposition d’une subvention de 120 000€ à la CCAS. Cette proposition n’a pas fait l’unanimité puisque l’opposition a voté contre le projet arguant du fait que la mairie n’avait pas tenu compte de la réunion du conseil d’administration de l’association.

13/ L’implication communale dans le FISAC (Fond d’Investissement pour les Services, l’Artisanat, le Commerce) a vocation de développer notamment le centre ancien. Cette proposition est votée à l’unanimité.

Ou en est on après 4 ans ???

14/ Motion de soutien à l’Office National des Forêts. Dominique Perrin, adjoint à la sécurité, explique à l’assemblée l’intérêt de cette participation au regard des nouvelles lois concernant le statut des  employés des Eaux et Forêts. Cette motion a fait l’objet d’un vote unanime.

15/ Acquisition d’un terrain sur le quartier de Saint Jaume. Cette acquisition devra permettre la création de parkings et d’installations pour ordures ménagères. Cette proposition est votée à l’unanimité

16/ Bail de 3 ans accordé aux franciscains de l’immaculée au centre d’hébergement de St Férréol. Il s’agit pour Claude Allemegna de retrouver de vrais gardiens et  d’assainir l’endroit laissé en insalubrité. Passée au vote cette proposition a recueilli 17 voix pour. 8 voix contres.

17/ La subvention de 1750 € a affecter au crédit de l’Harmonie Lorguaise  a été votée à l’unanimité.

18 / Questions diverses : En préambule le Maire indique avoir commandé un audit. Qui qualifie la commune de Lorgues en bonne santé financière mais en retard sur ses investissements. Par ailleurs il indique avoir participé aux réunions  du CSTD en présence notamment de Madame la Sous Préfète, du Procureur de la République, de l’adjoint à la sécurité, Dominique Perrin , des représentants de la CAD et du Conseil Général, du commandant de brigade de la gendarmerie de Lorgues, de Monsieur Porte, proviseur du lycée.

Faisant suite à ce préambule un débat s’est instauré sur les mesures à prendre en matière de sécurité d’accès au « discount » NETO .

 

A l’issu de cette discussion Claude Allemagna déclare la séance clôturée. Il est 21 h 30

 

  Paru dans VAR MATIN de l'époque

 

 

 

Commenter cet article